AccueilDemande de devisEvaluer le prix des travauxExemples de devisAnnuaire du bâtimentConseils de pros

Conseils travaux >> Plancher béton : les différentes techniques

Résumé de l'article ci-dessous : Les différents types de planchers béton.

Auteur : Emmanuel GUASCH, société Romaxel, 14250 JUAYE-MONDAYE
téléphone : 0231518110

Publié le : 23/11/2012

Plancher béton

A l'occasion d'une construction neuve ou lors d'une rénovation, le maçon réalise des planchers en béton armé.
Il est bon de connaître les grandes lignes de chaque technique :

- dalle pleine
- poutrelles-hourdis
- collaborant

Dalle pleine

C'est un ouvrage horizontal, porteur, constitué uniquement de béton armé coffré sur place.

On peut distinguer la dalle pleine de plancher d'étage et la dalle sur terre plein (ou dallage sur terre plein).

- La dalle pleine de plancher d'étage est constituée d'un coffrage en contreplaqué marine ou de pré dalles en béton. Dans les 2 cas, ces coffrages sont soutenus par un solide étayage constitué de plusieurs files d'étais. Les plans d'étayage sont le plus souvent fournis par un bureau d'étude. Le béton doit être gâché sans excès d'eau, vibré et ensuite taloché.

- La dalle sur terre plein, comme son nom l'indique, repose sur le sol (contrairement à la dalle pleine de plancher d'étage). Le sol est soigneusement décapé, mis à niveau et compacté. Pour les sols de faibles portances, une ou plusieurs couches de cailloux, sables . peuvent être mis en place pour augmenter l'assise du sol (un compactage soigné est là aussi indispensable).
Un polyane est posé avant le coulage du béton pour éviter les remontées d'eau du sol.
Cette dalle est « flottante », car elle est désolidarisée des murs qui font office de coffrage.

Plancher poutrelles-hourdis

Utilisable comme vide sanitaire, plancher de sous sol, d'étage...
Solution très utilisée pour les locaux d'habitation.
Ce type de plancher est composé de poutres en béton précontraint (les « poutrelles ») sur lesquelles on emboite des hourdis (en béton ou en polystyrène pour les plus courants).
Des aciers sont façonnés selon des règles précises (chainage, équerres, chapeaux, manivelles, treillis anti fissuration...). Une dalle de compression est ensuite coulée sur l'ensemble. Les arrêts latéraux sont constitués par des planelles. Des filières d'étais sont sont là aussi mises en oeuvre.

Plancher collaborant

Ce type de plancher est constitué de bacs en acier galvanisé (posés en sous face) et de béton. Les tôles restent en place après le coulage du béton. Ces tôles font offices d'armatures pour le béton, d'où le nom de « collaborant ». Avant le coulage du béton, un treillis soudé est rajouté. Ce type de planchers est léger et rapide à mettre en oeuvre. Pour des portées peu importantes, son étayage n'est pas nécessaire (se référer aux données du fabriquant).