AccueilDemande de devisEvaluer le prix des travauxExemples de devisAnnuaire du bâtimentConseils de pros

Conseils travaux >> Mise en sécurité électrique

Résumé de l'article ci-dessous : La mise en sécurité consiste à mettre hors danger l'installation électrique en effectuant les travaux strictement nécessaires.

Auteur : Cédric GRISEL, société AMITECH, 13320 Bouc-Bel-Air
téléphone : 0665773161

Publié le : 29/10/2012

Mise en sécurité électrique


La mise en sécurité consiste à mettre hors danger l'installation électrique. Il s'agit de traiter les risques techniques mises en évidence par le diagnostic électrique. Les travaux de mise en sécurité électrique se limitent aux traitements des points d'insécurité, sans aucune modification de la structure de l'installation existante, ni de ses performances.

5 points importants


Une installation électrique ancienne peut présenter des risques. Les cinq dispositions suivantes assurent le minimum de sécurité pour les personnes et leurs biens contre les risques électriques :

  • Appareil Général de Commande et de Protection
    L'AGCP, en principe le disjoncteur de branchement,doit être accessible à l'intérieur du logement pour permettre une coupure de la totalité de la source de l'alimentation électrique, en cas d'urgence, en un lieu unique et connu, il doit être installé à une hauteur égale au plus à 1,80m du sol Son absence, son inaccessibilité ou un appareil inadapté ne permettent pas d'assurer la fonction de coupure d'urgence en cas en danger.
  • Protection Différentiel
    Le dispositif de protection différentiel associé à un réseau de terre permet de protéger les personnes contre les risques de choc électrique lors d'un défaut d'isolement sur le matériel électrique. Il assure la coupure automatique du circuit ou du matériel concerné.
  • Protection contre les surintensités
    Les disjoncteur divisionnaires ou coupe-circuits à cartouche ou fusibles, à l'origine de chaque circuit, permettent de protéger les conducteurs et câbles électrique contre les échauffements anormaux dus aux surcharges ou courts-circuits. L'absence de ces dispositifs ou une protection inadaptée peut être à l'origine d'incendies. Compte tenu du développement du nombre des appareils électriques, les utilsateurs ont eu tendance à brancher et surtout à se servir de plusieurs appareils simultanément bien aidés en cela par les prises multiples. On arrivait à dépasser très rapidement les capacités des installations anciennes. Les fusibles remplissaient alors leur fonction et sautaient. C'était le terme employé. Il était commode de remplacer le fil de plomb par du papier Alu ou fil de plus gros diamètre! Comme le montre la photographie à gauche.
  • Liaisons équipotentielle
    Cette liaison met au même potentiel toutes les masses des matériels électriques et éléments conducteurs d'une salle d'eau. En cas de défaut, la différence de potentiel est quasi nulle, il n'y a pas de risque d'électrocution. En cas d'absence d'un conducteur reliant tous les éléments métallique d'une salle d'eau, il y a risque d'électrocution au contact d'une de ces parties métaliques mise accidentellement sous tension. Exemple de collier de raccordement de liaisons Équipotentielles
  • Protection contre les contacts directs
    Il faut supprimer du logement tous les matériels électriques dont des parties nues sous tension sont accessibles en particulier aux enfants (matériels anciens, fils dénudés, bornes de connexion non placées dans une boite équipée de capot ou matériels cassés,...)